Comment prendre en masse rapidement ?

Vous pratiquez la musculation et vous souhaitez prendre plus de volume musculaire? Découvrez la recette gagnante pour prendre en masse rapidement et devenir plus massif.

comment-prendre-en-masse-rapidement

La prise de masse musculaire est une période importante dans l’entraînement de musculation. Elle demande de respecter certaines règles pour être maîtrisée. En effet, les sportifs qui ont pour objectif de prendre en masse ont tendance à croire qu’il suffit de privilégier un programme d’entraînement intensif.

PRISE DE MASSE ET SÈCHE : QUELLE DIFFÉRENCE ?

En musculation, on entend souvent parler de prise de masse et de sèche. Seulement, connaissez-vous la différence entre ces deux objectifs d’entraînement ?
La prise de masse, comme son nom l’indique, est une période dans laquelle on va prendre du poids afin d’acquérir un certain volume musculaire.
La sèche quant à elle, est la période durant laquelle on va progressivement perdre de la masse graisseuse afin de rendre visible le plus possible les muscles du corps. Elle intervient donc plutôt à la suite de la prise de masse. Que ce soit pour la prise de masse ou la sèche, l’alimentation tient une place primordiale.

Si vous souhaitez en connaître davantage sur la sèche, retrouvez toutes les informations dans l’article 5 conseils pour sécher :

LA PRISE DE MASSE : LES PRINCIPES DE BASE

Dans la pratique de la musculation, la prise de masse consiste à augmenter le volume du muscle et se caractérise donc par une prise de poids. L’objectif ici n’est pas seulement de prendre du muscle, mais aussi du poids : il faudra bien dissocier une prise de masse grasse (le gras corporel) et une prise de masse maigre (les muscles).

Vous comprendrez donc qu’il sera nécessaire d’associer la nutrition avec l’entraînement afin d’augmenter les apports caloriques. Toutefois, cela ne veut pas dire se jeter sur n’importe quel aliment car si augmenter sa masse sans prendre de muscle est possible (et même plutôt facile), prendre du muscle sans prendre de graisse est beaucoup plus difficile (c’est un processus qui demande beaucoup de temps) !

Enfin, si prendre un maximum de muscles n’est pas si simple, c’est parce qu’aussi les prédispositions génétiques jouent un rôle important dans les capacités de chacun à devenir musclé.

Cependant, même si nous ne sommes pas tous égaux devant notre physique, cela ne signifie pas que nous ne pourrons jamais obtenir de bons résultats ! Il faudra simplement se donner les moyens d’atteindre ses propres objectifs de prise de masse.

QUELLE ALIMENTATION POUR PRENDRE DU MUSCLE ?

En période de prise de masse, misez sur une alimentation hypercalorique pendant plusieurs mois (2 à 4 mois), afin qu’elle puisse vous fournir plus de calories que vos besoins journaliers. Vos repas doivent être riches en éléments nutritifs (glucides et protéines).

Vous devez augmenter votre apport en protéines (entre 1,7 et 2 g/kg selon votre niveau) et en glucides pour fournir à votre organisme tous les nutriments nécessaires à la construction musculaire.

L'excédent alimentaire va permettre d’associer cette période de prise de masse à un entraînement de musculation plus intense que d’habitude.
Attention toutefois, la prise de masse ne doit pas être une excuse pour manger tout et n’importe quoi ! Donc on ne court pas en direction des fast food afin de rester “propre” durant la prise de masse.
Restez concentré sur l’apport de protéines de bonnes qualités comme le poisson, les oeufs, le poulet … (Quels sont les sources de protéines ?) qui vous permettront de construire votre masse musculaire.
Concernant les glucides, qui interviennent dans le processus de récupération et qui sont la source de carburant utilisée pendant vos séances de musculation, même topo ! Alors go sur le riz, les pâtes et pain complets, l’avoine, les patates douces …
Enfin, ne négligez pas vos sources de lipides et privilégiez les bons gras comme les noix, les avocats, l’huile d’olive et de colza…
Pour vous aider dans le bon calcul de vos macronutriments, retrouvez les conseils de notre diététicienne dans notre article : COMMENT CALCULER SES MACRONUTRIMENTS ?

Pour avoir un bon rythme, vous pouvez vous calez sur un rythme de 3 repas classiques + 3 collations par jour afin d’apporter à votre corps toute l’énergie (mangez toutes les 3 heures en apportant environ 20 grammes de protéine).

QUEL ENTRAÎNEMENT POUR PRENDRE EN MASSE ?

Maintenant que nous avons fait le point côté alimentation, concentrons nous sur l’entraînement de musculation. L’entraînement est à la base du développement musculaire. Pour devenir plus massif, vous devez travailler avec des charges lourdes à l’aide de barres ou haltères.
Concernant les exercices au poids de corps, s’ils sont intéressant lorsque vous débutez la musculation ou si vous êtes dans un objectif d’entretien, toutefois, ils peuvent montrer rapidement leur limites, surtout si vous souhaitez prendre de la masse musculaire. En effet, le principe même de l’hypertrophie musculaire est la surcharge progressive. De ce fait, seules les charges additionnelle avec barres, haltères ou encore poulie vont pouvoir favoriser cette surcharge et ainsi stimuler l’hypertrophie musculaire.

Évitez les exercices en isolation et privilégiez les exercices de base qui font travailler les grands groupes musculaires et qui sollicitent plusieurs articulations. Par exemple : squat, soulevé de terre, rowing, développés couchés et tractions. Ces mouvements vous apporteront plus de gains musculaires que les exercices mono-articulaires. En effet, plus vous sollicitez de muscles, plus la réaction anabolique est forte et donc plus vous prenez du muscle.

Limitez les temps d’entraînement pour garder de l’énergie pour la récupération (eh oui, c’est pendant le repos qu'agit la re-construction musculaire). Vos séances de musculation ne dépasseront pas 1h30, échauffement et exercices confondus. Des efforts courts et intenses vous donneront plus de résultats que des séances longues (celles-ci pourraient vous conduire au catabolisme musculaire, à la fatigue du système nerveux et au surentraînement).

entrainement-prise-de-masse
prise de masse

LA RÉCUPÉRATION POUR LA PRISE DE MASSE

Ne négligez pas les périodes de repos ! C’est pendant la récupération qu’a lieu la prise de masse. En dehors de vos entraînements, les muscles ont besoin de se reposer pour mieux se reconstruire, se fortifier et se développer. S’ils sont affaiblis par des phases de récupération inefficaces, ils peuvent être sujets à des lésions, déchirures ou autres blessures.

Le bon rythme ? Alternez une journée d’entraînement et une journée de récupération. 
Misez aussi sur de bonnes nuits de sommeil pour laisser le temps à votre organisme de se régénérer. En effet, un mauvais sommeil (difficulté à s’endormir, manque d’heures de sommeil, se coucher à des heures irrégulières) ont des effets négatifs à la fois sur vos fonctions cognitives mais aussi sur votre physiques. 

Veillez à respecter ces 6 règles simples pour un bon sommeil de qualité qui va favoriser votre prise de masse :
1. Limitez l’exposition à la lumière avant le coucher et tout particulièrement les lumières bleues de vos écrans,
2. Consommez un repas facile à digérer, riches en protéines et glucides 2 à 4 heures avant d’aller dormir,
3. Limitez la consommation de liquide les heures avant votre coucher, afin de ne pas avoir à vous lever pour aller faire pipi,
4. Adaptez la température de votre chambre pour le coucher,
5. Limitez votre consommation de caféine,
6. Méditez ou lisez un livre afin de déconnecter votre cerveau.

QUEL COMPLÉMENT ALIMENTAIRE POUR LA PRISE DE MASSE ?

Souvent surestimés, ils ne sont malheureusement pas des “pilules” magiques . Vous devez d’abord respecter la règles des trois vu précédemment : alimentation, entraînement et récupération, avant de songer à vous supplémenter.

Une fois que cette base est acquise alors les compléments alimentaires, même s’ils ne sont pas essentiels, vont pouvoir vous donner un coup de pouce supplémentaire dans la réussite de vos objectifs.
Dans le cadre de la prise de masse, vous avez bien entendu les gainers qui vous apporteront des calories supplémentaires facilement à votre diète (environ 400 kcal par shaker de 100 g). Vous avez également les barres protéinées qui sont un parfait encas à emporter dans son sac. Et enfin, les pré-workout pour vous donner un coup de fouet pendant vos séances et l’incontournable Créatine qui permet d’améliorer les capacités physiques lors des séries d’exercices très intenses de courtes durées.