QUI SOMMES NOUS ?

Envie d’en savoir un peu plus sur ce qui se cache derrière les kettlebell, les box jump et autres maniques … Suivez-nous, nous vous montrons les coulisses de notre team aussi déjantée que passionnée !

DECATHLON...vous connaissez probablement. En revanche, saviez-vous qu’on concevait nous-même des produits spécialement faits pour vos wod ? Ah ouais, vraiment ?!? Eh oui, du matériel et des accessoires de qualité, conçus et testés par de vrais sportifs, à des prix accessibles pour permettre au plus grand nombre de pratiquer.  Et pour faire le saut dans notre univers, qui de mieux pour vous parler de la team que les membres eux-même ? Immersion faite avec trois d’entre nous : Ludovic, Antony et Inès.

Notre sport chez Decathlon, c’est comment ?

Petite équipe en mode start-up au sein d’un géant, elle fait pourtant pas mal parler d’elle, et aussi, sait se faire entendre ! Il suffit de venir un midi pour entendre le brouhaha des barres dropées... Ca soulève, ça transpire et ça crie. Eh oui, bienvenue chez nous. Tous pratiquants, quelque soit notre niveau. Compétiteurs, débutants, coaches, occasionnels, tout le monde a sa place pour participer au projet du sport.  Mais au juste, comment cette équipe d'irréductibles passionnés est-elle née et surtout, qu’est-ce qui l’anime dans le quotidien ?

 

En fait, tout part d’une idée commune qui réunit trois sports (le cross training, la musculation et le renforcement musculaire) : rendre la préparation physique accessible au plus grand nombre. 

 

Cette motivation passe par une notion qui nous est fondamentale et qui anime chaque membre de la team, qu’importe le métier. Cette notion, c’est Make The Right Move, autrement dit, faire le bon geste. Nous sommes convaincus que c’est par la maîtrise du bon geste que nous construirons une confiance durable dans notre corps. 

 

Et c’est de là qu’Antony, Chef de produit pour le crosstraining, est parti pour imaginer le futur de notre sport : “Tout part de notre volonté Make the Right Move. Faire le bon geste pour ma part, c’est aussi prendre soin de son corps. Et par conséquent, si l’on prend soin de son corps, on va faire en sorte de le préserver et de le protéger au maximum”.

 

Que cela signifie donc concrètement ?  “Nous souhaitons orienter le développement de nos produits autour de la protection du pratiquant. Parce que nous savons tous que c’est un sport exigeant qui cause souvent des lésions superficielles limitant ainsi la pratique. Nous voulons mettre le pratiquant dans de bonnes conditions et l’équiper de façon à ce qu’il ait juste à pratiquer avec plaisir sans se soucier du reste, des petits bobos qui nous limitent.”

 

Et concernant d’autres volontés, Antony a son idée :  “Pour demain, nous souhaitons développer des produits qui permettent de pratiquer dans des lieux différents. Si je pars en vacances ou je n'ai pas accès à une box, je voudrais avoir tout ce qu'il faut pour pratiquer ailleurs”.

 

Donc, pour résumer le tout, “Protéger le pratiquant et donner la possibilité à tous de pratiquer partout sans contrainte”.

 

Et l’ambiance au quotidien dans l’équipe, ça donne quoi ? “Une journée avec nous c’est un peu travailler sérieusement sans se prendre au sérieux. Le fait de mêler notre passion sportive à notre cadre de travail fait toute la différence. On partage tous la passion de ce sport, et on pratique tous les jours (ensemble le midi mais aussi dans nos milieux respectifs en dehors du travail). Nous sommes tellement mordus, que lorsqu’arrive l’heure du midi, on est encore en train d’échanger sur un point technique de notre réunion que certains sont déjà en caleçon prêt à enfiler une tenue pour pratiquer. Du coup, à comme dans une box, nous sommes dans une ambiance simple et dynamique où nous savons nous challenger et nous motiver avec bienveillance.”

KETTLEBELL

La conception

Maintenant que les présentations sont faites, concentrons nous sur un sujet au coeur des préoccupations : la conception.

Autrefois distributeur d’articles de sport, Decathlon est devenu au fil du temps un fabriquant de ses propres produits. L’une des forces est donc la maîtrise de toute la chaîne, de la conception à la production des produits jusqu’à la distribution. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement, et plus particulièrement pour notre sport ? 

 

Prenons l’exemple de Ludovic qui est responsable de l’expérience client en magasin ainsi que sur internet...Kesako ? En gros, il bosse sur le “Comment vendre” de nos produits sur internet et en magasin.  Dernièrement, il s’est lancé sur un tout nouveau projet de conception de chaussures qui lui tenait à coeur :

 

“ J’ai toujours été insatisfait avec mes chaussures lors de mes entraînements, et ce, pour pleins de raisons. Parfois elles ont trop d’amorti, parfois elles ne sont pas assez stables… Je n’ai jamais eu LA bonne chaussure, celle qui conviendra autant à du Run qu’à de l’haltéro ou encore aux grimpés de corde. Suite à ce constat, et après avoir échangé avec d’autres membres de ma box étant du même avis, je me suis dis, pourquoi ne pas proposer un travail de conception autour de la chaussure ?”

 

Quant à Inès, designer, elle aussi est animée par un rêve, celui de la brassière idéale : “Pour le développement de la brassière, l'objectif était d'apporter la réponse idéale aux pratiquantes de CrossFit pour qu'elles puissent évoluer en tout sécurité et surtout avec un bon maintient. En développant cette brassière, nous n'avons pas voulu la réinventer, mais plutôt la rapprocher du meilleur allié de la Crossfiteuse, et on sait à quel point la brassière est un élément important de notre panoplie ! On a donc basé notre travail sur un constat : les athlètes femmes se blessent, et leur corps marquent à différents endroits, notamment sur des amortis de push press, ou des réceptions de clean. Il fallait donc une solution pour garantir notre féminité ! Des concepts existaient déjà, mais nous avons voulu aller plus loin pour mieux protéger et mieux accompagner les superwoman du quotidien. On avait un allié de notre côté : une vraie volonté des pratiquantes d'avoir un produit féminin, qui les mette en valeur.  Notre brassière, c'est une alliance entre protection, technicité et élégance ! Mon rêve : faire vivre cette brassière à travers n'importe quel wod “

 

Ainsi, pour élaborer les projets, l’équipe part tout le temps d’un constat d’un besoin du pratiquant. Et pour cela, il faut de l’écoute, de l’écoute et encore de l’écoute, comme vous le dira Inès : 

“On a commencé par interviewer des pratiquantes, des filles comme vous et moi, des super-nanas comme je les appelle, des mamans, des femmes actives, des infirmières, des étudiantes, des nouvelles sportives, et d'autres qui n'ont jamais arrêté de l’être  : notre spectre était large, l'idée : comprendre le besoin et le rendre accessible. Travailler sur l'ADN de la femme dans ce sport : son univers, son atmosphère, ses envies en tant que CrossFit addict ;) Parce que c'est vrai malgrès nos vies de dingues, on le devient très vite, et on arrive toujours à se trouver un moment pour woder ! On a ensuite resserré notre champs de travail sur le besoin caractérisé par les blessures, et la volonté d'être toujours féminine et bien maintenue ! “

KETTLEBELL

Mais une fois le besoin trouvé, comment concrétiser la chose ? En s’entourant de bonnes personnes ! Parce que seul on va plus vite, mais qu’à plusieurs on va plus loin, chaque chef de produit va sélectionner les partenaires techniques les plus pertinents pour collaborer au projet. 

 

Et cela commence par la team projet. Pour Ludovic par exemple, il a constitué son équipe autour de deux critères indispensables : “Pour ce projet, je voulais réunir des passionnés. Tout d’abord des passionnés de chaussures, avec une véritable expertise sur le sujet, mais en plus de cela, je voulais des pratiquants qui comprennent bien les contraintes du sport. Ainsi notre team est à la fois spécialisée dans la chaussures, et, l’ingénieur, les prototypistes ainsi que le designer sont tous des pratiquants”.

 

Ensuite, vient le tour des partenaires externes à l’instar de la box affiliée de  Nivelles avec qui nous travaillons sur le projet de chaussures par exemple mais aussi grâce à l’aide de nos collaborateurs en internes, que nous appelons Ambassadeurs. Ces derniers, qu’ils soient en services, en entrepôt ou en magasin directement au contact du client, vont nous aider dans la co-conception de produit. 

 

Et pour faire parler les pratiquants, nous organisons ce que l’on appelle des workshop :  “Nous avons réalisé deux workshop : un plutôt design sur les lignes et le fitting, et un plutôt "Technique" on ne vous en dit pas plus ... Il nous fallait un vrai combiné des deux : pas évident au début : nos premiers prototypes ressemblaient plutôt à des armures, mais comme dans un wod, on a pas voulu lâcher avant la fin du time cap : au fur et à mesures des croquis, des prototypes et des tests on a réussi à affiner nos lignes, et on touche bientôt à la fin ;)

 

Pourquoi cela nous tient à coeur de faire collaborer autant de personnes autour de nos projets ?  Quand on demande à Ludovic le but de tout cela, la réponse est claire : 

“Mon objectif ? Que notre chaussure soit plébiscitée par la communauté. Elle doit être unanime sur la qualité et le besoin de ce produit là. Actuellement, ce sont les grands athlètes (sponsorisés) qui poussent leur recommandation de chaussures, nous, nous souhaitons que le produit parle de lui même, inverser cette tendance...et si les grands athlètes souhaitent porter notre chaussure sans être sponsorisé, alors ce sera une grande fierté ! Mais pour cela, il faut laisser d’abord parler la communauté”.

KETTLEBELL

Dernière étape avant la sortie du produit, et pas des moindre, les tests d’usage.  Prenons le projet sur lequel Inès travaille “Le premier vrai test longue durée aura lieu après notre dernière validation de produit, en attendant nous proposons, écoutons, retravaillons en fonction de notre panel de sportives  afin de chaque jour améliorer notre produit ! On a hâte d'y être et de voir le produit se démocratiser dans les box ! “

 

Pour Ludovic, qui n’en n’est pas encore aux phases de tests, toujours le même objectif en tête : “Notre seule obsession est de pouvoir proposer la meilleure chaussure au meilleur prix et pour ça, on veut prendre notre temps dans le développement. Cela veut dire que l’on veut tester constamment avec notre box partenaire de NIVELLES et faire participer l’ensemble de la communauté au projet.”

La commercialisation

Une fois le produit prêt, c’est au tour de la commercialisation de prendre le relai.  Toutes l’équipe est dans les starting blocks pour que le produit soit connu aux yeux de tous.

Convaincu par les produits, envie d’en savoir encore plus sur la team et leurs différents projets ? Alors rdv sur notre page Instagram ou contactez nous par mail, nous serons tous ravis d’échanger avec vous ! 

LA TEAM

antony
Antony, 6 ans de pratique

Après des années d’entraînements rigoureux en musculation et powerlifting devenus trop redondants à son goût, Antony avait envie de se tourner vers quelque chose d’efficace, qui lui permette de développer à la fois sa force comme en musculation, mais aussi, de développer ses aptitudes en endurance, en gymnastique pour mieux utiliser son corps ainsi que sa mobilité. 

Aujourd’hui, c’est plus qu’un sport pour lui mais un mode de vie puisqu’il s’entraîne également avec sa femme, en box la semaine (lorsqu’ils peuvent s’y croiser) mais aussi le week-end dans leur garage gym. Et là, c’est toute la famille qui se rassemble. Pendant que papa et maman “wod”, les enfants eux, observent, s’accrochent aux anneaux, se cachent derrière les wall ball… Rien de tel pour éveiller en eux le goût de la pratique sportive avec ce terrain de jeu !

ines
Inès, 4 ans de pratique 

Elle a démarré en box après plusieurs années à fouler les salles de fitness, et les running du dimanche. C’est grâce à une initiation de son club de fitness que la magie opère, au fur et à mesure les body-step se transforme en skills, et les body attack en wod … 6 mois plus tard elle lâche le fitness pour un illimité en box. Quelle claque ! Inès a alors pris conscience qu’elle n’avait pas totalement été au bout de sa sportivité, et que son corps pouvait se dépasser et aller tous les jours beaucoup plus loin. Ce sport est devenu son quotidien aussi parce qu’il a développé en elle une force mentale, et qu’elle adhère totalement aux valeurs et à l’esprit. Concentration, technicité, esprit d’équipe et réelle cohésion. Ce qu’elle adore c’est de voir l’empathie et le soutien d’une box, quand on voit que le dernier athlète sur un wod c’est souvent celui qu’on applaudit le plus… ça prouve toute la beauté de cette pratique, dans quel autre sport peut on voir ça ?

ludo
Ludovic, 11 ans de pratique

Lors de la fin de ses études, il parti aux USA (2008), il pensait être au top de sa forme du haut de ses 22 ans... jusqu’à ce qu’il rencontre un ami qui lui fasse faire son premier entraînement. Ne comprenant rien de ce que son ami lui racontait, il s’essaya finalement aux muscle up aux anneaux et là... impossible d’envoyer ! Et pourtant, pratiquant de Karaté à haut niveau, il était plutôt athlétique. Du moins, il le pensait. Le lendemain fût son premier wod en box, et après s’être pris une bonne claque, il ne s’est plus jamais arrêté ! Même si lors de son retour en France il n’a pas été évident de trouver une box car il n’y avait pas encore l’essor des box tel qu’on le connaît, il a continué à s’entraîner régulièrement avec ce qu’il appelle sa bible d’entraînement: Crossfit journal. Aujourd’hui, travailler pour son sport est un pur plaisir ! 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ? ALORS  DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseils
Jeremy commencer le crosstraining
Jérémy, son truc à lui, c'est la muscu. Et depuis 15 années déjà... Mais un jour, il se penche sur le cross training. Quelles passerelles peut-il exister entre ces deux sports ? Il nous en dit plus.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un commentairee
HAUT DE PAGE