ZOOM SUR NOS AMBASSADEURS: Le portrait de Nicolas

Tout petit Nicolas, aujourd'hui vendeur chez Decathlon, s’imaginait, à l’instar de ses héros de dessins animés préférés, devenir fort et musclé lorsqu’il serait grand…15 ans plus tard, on peut dire que c’est chose faite !

Aujourd'hui nous vous présentons notre ambassadeur de choc Nicolas ! Passionné de musculation, il est actuellement en préparation pour monter sur scène. Eh oui, Nicolas est culturiste en dehors de ses heures de travail. Simple curieux, ou passionné tout comme lui, glissez-vous dans la peau de Nicolas le temps d'une interview.

DEPUIS QUAND T'ENTRAINES-TU ? QUEL A ETE TON DECLIC ?

J’ai commencé la musculation à 16 ans, il y a donc 8 ans maintenant. Mon déclic, je l’ai eu hyper jeune en fait, vers 8 ans. Je regardais Dragon Ball, et je me disais « quand je serai grand je serai musclé et policier ». Bon, j’ai abandonné l’idée d’être policier, mais je suis devenu musclé. J’imitais mon parrain qui faisait du Taekwondo dans le parc et dès que j’ai eu l’âge de commencer, je me suis inscrit en salle avec lui.

nicolas

QU'EST-CE QUE LA MUSCULATION T'APPORTE ?

Avant tout, la musculation a permis de me calmer car je suis quelqu’un d’impulsif. La dépense énergétique que tu as pendant ta séance te permet d’évacuer toute cette énergie, et en sortir avec une attitude positive.

Lorsque j’ai commencé pourtant, le but était uniquement d’améliorer mon apparence physique, car plus jeune, j’avais tendance à me cacher, à ne pas être à l’aise dans mon corps. Aujourd’hui, sans pour autant me montrer, je m’assume tel que je suis, j’accepte mon image car la musculation m’a donné énormément confiance en moi.

Et puis, au fur et à mesure, je me suis découvert une véritable passion pour cette pratique car pour arriver à ce que tu veux, il y a beaucoup de travail. Du travail physique pendant l’entraînement, mais aussi  du travail ‘intellectuel’ car tu dois être curieux, te renseigner, apprendre sur les sciences du corps, connaitre l’anatomie…il y a un vrai travail de recherche et un apprentissage pour se documenter de la bonne façon avant de passer à la phase d’expérimentation. Aujourd’hui,  je suis plus intéressé par le chemin que par la destination.

Enfin, chose non négligeable, je suis devenu un très bon cuisinier aussi… (rire)

POURQUOI CE SPORT ET PAS UN AUTRE ?

Parce que…tout simplement. C’est un sentiment inexplicable.

nicolas

ON DIT SOUVENT QUE LA MUSCULATION N'EST PAS JUSTE UN SPORT MAIS UN MODE DE VIE ... QU'EN PENSES-TU ?

Autant je suis ultra passionné de musculation, autant je ne suis pas que ça. Et ça, c’est quelque chose de fondamental pour moi. Il y en a qui vont être « muscu » du matin au soir. A un moment donné, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas des athlètes pro et que l’on a qu’une seule vie.

Même si ta journée est organisée en fonction de ta pratique (car pour que ça marche, il faut savoir mettre toutes ses chances de son côté) il ne faut pas oublier d’être soi-même.

LE REGARD DES AUTRES, COMMENT LE VIS-TU ?

La musculation est un sport d’image, il faut savoir faire avec. Il est vrai que certaines personnes sont là pour nous rappeler que l’on ne rentre pas forcément dans les normes. On se fait plus facilement remarquer que ce soit en positif ou  en négatif. Pour être franc, à un moment donné, j’ai eu du mal à le gérer, je me sentais comme bête de foire, on ne me parlait que de musculation, je trouvais ça très réducteur car je ne suis pas que des muscles. Et puis, tu passes un cap et tu acceptes. Mais quand on y réfléchi, c’est une vie à part entière.

QUELS SONT TES OBJECTIFS ?

Mon premier objectif, et c’est surtout une ligne conductrice, c’est de durer le plus longtemps possible, de ne jamais arrêter de progresser et de m’entraîner. Toujours en évolution, toujours en mouvement.

Maintenant mon objectif principal, c’est à court terme de concourir à un championnat de « Classic Physique », puis à long terme de décrocher un titre européen dans cette même catégorie fédération naturelle.

L’idée en terme de physique c’est l’image du physique d’Arnold : la partie haute du corps développée, la taille fine, et une bonne masse sur les jambes (chose sur laquelle je n’étais pas jugé en Men’s Physique).

nico

TU AS PARTICIPE A UN CONCOURS MEN'S PHYSIQUE, DIS NOUS EN UN PEU PLUS ?

J’ai participé à ce concours un peu par hasard en octobre 2016 dans la catégorie Men’s Physique junior (jusque 23 ans).  J’étais venu m’entraîner au Domyos club avec mon coach Térence, puis après notre séance, autour d’un shaker, il m’annonce qu’il va participer à un concours de culturisme et par la même occasion, il me propose de le faire avec lui. Nous étions à 8 semaines de la date, et j’avais 20 kg à perdre ! On n’était vraiment pas sûre d’y arriver.

La préparation fût vraiment très compliquée pour moi, car je suis plutôt habitué à surveiller mon alimentation en protéine, mais pour le reste, on va dire que je suis plutôt « freestyle ». Là, j’ai eu vraiment un changement brutal d’alimentation.

Puis, vint le jour J. Après 2 passages, je termine 4ième. J’étais particulièrement fière d’être l’unique français classé sur le podium junior, surtout après une préparation si courte !

Ce fût une très bonne 1ere expérience, mais la prochaine, je me prépare 12 semaines avant.

UN CONSEIL A DONNER POUR GARDER LA MOTIVATION ?

Ne pas se comparer aux autres. Sans vouloir participer à un concours de culturisme, il faut garder un esprit de compétition avec soi-même pour aller toujours de l’avant. Sans toutefois oublier le chemin parcouru. Il faut penser à toutes les choses qui ont changé en nous grâce à la pratique, que ce soit d’un point de vue physique mais aussi psychologique.

ENVIE D'EN SAVOIR + SUR SON PROGRAMME ?

Si vous souhaitez connaître la programmation d'entraînement de Nicolas, c'est par ici !

 

Mais que se cache derrière l'assiette d'un pratiquant de musculation ? Nicolas vous dévoile tout !

TOI AUSSI, PARTAGE AVEC NOUS TA PASSION POUR LA MUSCULATION SUR NOTRE COMPTE INSTAGRAM MUSCULATION_BY_DECATHLON

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un commentairee
HAUT DE PAGE