Consommer de la protéine végétale pour la musculation

Les protéines végétales ont l’avantage de ne contenir que très peu de graisses mais ont l’inconvénient de ne pas être complètes en acides aminés essentiels permettant la synthèse de protéine musculaire ou d’éviter le catabolisme musculaire.

protéine végétale

Les protéines se doivent d’être complètes en acides aminés pour optimiser la croissance et la récupération musculaire, et limiter la fatigue. Le corps n’étant pas capable de les synthétiser, il est nécessaire de les apporter par l’alimentation.

LA RÈGLE : LES ASSOCIATIONS CÉRÉALES ET LÉGUMINEUSES

Seuls le quinoa et le soja sont des sources de protéines végétales complètes.

Mais, en règle générale, les céréales sont dépourvues de lysine et les légumineuses, de méthionine. Ces deux acides aminés sont essentiels en musculation, il faut penser à l’association céréales et légumineuses pour apporter tous les acides aminés essentiels.

Exemple d’association :

• Lentilles et riz

• Semoule et pois chiches

• Soja et riz

• Avoine et pois cassés

Le tout complété par des légumes et l’assiette sera équilibrée en acides aminés, fibres et vitamines.

D’autres associations sont possibles, notamment des oeufs et du riz cantonnais, ou des flocons d’avoine et des noisettes.



Conseils : Respecter les temps de trempage des légumineuses pour activer les enzymes digestives et faciliter leur absorption.

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS