LA TRAINING STATION 100 : NOS CONSEILS ET EXERCICES

Vous cherchez un équipement de musculation simple et polyvalent ? Pour travailler facilement en poids de corps, découvrez la Training Station 100.

dips

En musculation, en cross training ou en renforcement musculaire, vous pouvez utiliser des poids… ou votre poids. Si vous penchez plutôt vers la seconde catégorie et que vous souhaitez développer votre physique grâce à des exercices en poids de corps, nous vous présentons la Training Station 100. Comment l’utiliser, pour quels objectifs ? On vous explique.

Pour vous muscler, pour vous renforcer et même pour débuter, nous livrons nos conseils et nos exercices en fonction des muscles ciblés.

La training station 100, vous connaissez ?

La training station se compose de 2 barres parallèles, stables et polyvalentes. Elles vous permettent de réaliser nombre de vos exercices en poids de corps tout en prenant peu de place et en restant simples à utiliser. Et comme elles sont faciles à déplacer et à installer, vous pouvez même vous donner à fond dans vos exercices de musculation ou de renforcement musculaire dehors. Les séances de dips en plein air, ça vous tente ?

Vous travaillez quelles parties du corps ?

La training station 100 est plus polyvalente qu’elle en a l’air :

Son usage le plus évident vous permet de travailler le haut du corps avec des dips, des rowings inversés ou encore des pompes déclinés. Mais il n’y a pas que vos pectoraux, vos bras, vos épaules et vos dorsaux qui vont profiter d’exercices polyarticulaires !

Vos jambes aussi ont l’occasion de travailler en poids de corps, mais aussi en dynamique ou en explosivité : avec les barres à la verticale, vous pouvez travailler vos sauts ou encore poser un pied sur la barre pour réaliser vos fentes latérales. A l’horizontale, la training station 100 vous permet de travailler vos appuis comme avec une échelle de vitesse.

Et pour vos abdos ? En statique avec des L-Sits ou en dynamique avec des relevés de jambes, votre sangle abdominale aussi profite des barres parallèles.

Et vos objectifs ?

En plus d’être polyvalente dans les choix d’exercices qu’elle vous propose, la training station 100 s’adapte aussi à votre pratique et vos objectifs.



Si vous voulez pratiquer la musculation ou le cross training en poids de corps, la training station vous permet de réaliser un grand nombre d’exercices. Sa facilité d’utilisation vous permet même d’effectuer vos séances sous forme de circuit sans devoir vous arrêter entre les exercices. Et si vous voulez aller plus loin dans l’effort ou la performance, vous pouvez rajouter un gilet lesté.

dips

Si vous souhaitez vous remettre en forme et que vous débutez l’activité physique, la Training Station 100 vous permet de commencer avec des exercices simples, que vous pouvez faire à votre rythme et sans utiliser de poids. Vous pouvez même utiliser une training band pour y aller progressivement.

Enfin, la training station 100 vous offre aussi la possibilité de travailler votre physique et de vous renforcer musculairement en complément de votre sport principal sans avoir à passer par la salle de sport. Et là aussi, son ergonomie s’adapte à beaucoup de sport :

“Tu peux travailler l’ensemble de ton corps et varier tes entraînements, il y a vraiment un côté ludique. On peut aussi s’essayer à des figures si on pratique des activités comme la gym ou même le pole dance par exemple : on n’a pas forcément la possibilité d’installer une barre chez soi.”

Amanda, responsable de la communication cross training chez Domyos.

Comment utiliser votre training station 100 ?

On vous expliquait plus haut comment utiliser votre training station 100 selon les groupes musculaires ciblés. Maintenant, on vous présente les possibilités selon la façon dont vous utilisez les 2 barres.

Et pour vous donner à fond l’esprit tranquille pendant vos entraînements, on vous rapporte le conseil de Lucien, ingénieur chez Domyos et concepteur de la Training Station 100 :

“C’est bien de vérifier la largeur des barres parallèles avant le début des exercices, notamment les dips, afin de ne pas descendre trop bas et stresser l’articulation. Mon conseil, c’est d’utiliser une training band, même de 5 kg, juste pour avoir un repère et arrêter le mouvement à la bonne hauteur.”

training station

MERWEN

Rédacteur équipe DECATHLON

Mordu des playgrounds, passionné des parquets, féru des bassins et grand amateur de sport en général.

DECOUVREZ D'AUTRES ARTICLES